NOUVELLES
03/04/2013 08:15 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

USA: trois mois après Newtown, le Connecticut durcit ses lois sur les armes

Le gouverneur du Connecticut Dan Malloy a signé jeudi une loi durcissant considérablement la réglementation sur les armes à feu dans cet Etat du nord-est des Etats-Unis, trois mois et demi après le massacre des 20 petits écoliers de Newtown.

M. Malloy était entouré pour cette cérémonie de signature de certains des parents ayant perdu leur enfant le 14 décembre.

La nouvelle loi, considérée comme l'une des plus strictes du pays, avait été adoptée mercredi soir par le Sénat de l'Etat, par 26 voix contre 10, puis dans la nuit par la Chambre, par 105 voix contre 44, après des heures d'un âpre débat.

Des centaines de protestataires étaient venus dénoncer le texte mercredi, certains convoyés en bus jusqu'au Capitole de l'Etat.

La nouvelle loi, négociée pendant des semaines entre républicains et démocrates, rend obligatoire la vérification des antécédents de tous les acheteurs d'armes à feu, qu'il s'agisse de ventes privées ou publiques.

Plus de 160 armes d'assaut sont par ailleurs désormais interdites, contre 66 précédemment. Il faudra en outre avoir 21 ans (et non plus 18) pour acheter une arme semi-automatique. L'achat et la revente de chargeurs de grande capacité (plus de dix balles) seront également interdites. Ceux qui en possèdent déjà n'auront pas à s'en débarrasser, mais devront être enregistrés.

Et les propriétaires d'armes devront désormais s'assurer qu'elles sont inaccessibles non seulement aux moins de 16 ans, comme auparavant, mais aussi aux personnes jugées à risque.

La nouvelle loi prévoit aussi la création d'un fichier des personnes condamnées pour des actes impliquant des armes, une première aux Etats-Unis.

Après l'Etat de New York (nord-est) en janvier et le Colorado (ouest) le mois dernier, le Connecticut est le troisième Etat américain à durcir ainsi sa législation, depuis le drame de Newtown quand Adam Lanza, un jeune déséquilibré de 20 ans, avait ouvert le feu avec un fusil d'assaut dans deux classes de CP de l'école de Sandy Hook, tuant en moins de cinq minutes 20 petits élèves et six femmes de l'encadrement.

La Chambre des représentants du Maryland (est) a elle aussi voté mercredi pour durcir ses lois, et le projet de loi a été envoyé pour adoption au Sénat de l'Etat.

bd/sam

PLUS:afp