NOUVELLES
03/04/2013 03:00 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Ottawa: un policier accusé d'agression sexuelle a été déclaré non-coupable

OTTAWA - Un sergent de la police d'Ottawa a été acquitté, mercredi, de l'accusation d'agression sexuelle qui pesait contre lui.

Steven Desjourdy avait été accusé relativement à un incident survenu en septembre 2008, lorsqu'une prévenue se trouvant dans une cellule au poste de police avait vu son chandail et son soutien-gorge coupés à l'aide de ciseaux.

Le sergent, présent lors de la fouille à nu, pourrait toutefois faire face à des mesures disciplinaires en vertu de la Loi sur les services policiers.

Le juge de la Cour provinciale Tim Lipson a rendu son verdict mercredi matin, à l'issue d'un procès qui a été retardé pendant plus de six mois. D'autres policiers présents dans le bloc cellulaire au moment de l'incident ont notamment été appelés à la barre des témoins pendant le procès.

La Couronne a plaidé que le sergent Desjourdy n'avait peut-être pas cherché une quelconque gratification sexuelle en agissant de la sorte, mais il avait tout de même tenté d'humilier la femme.

La défense a plutôt soutenu que le policier avait été forcé de prendre une décision rapide pour protéger la prévenue et ses collègues, dans l'éventualité où la femme aurait caché une arme dans ses vêtements.

L'identité de la plaignante ne peut être révélée en vertu d'une ordonnance de non-publication. Elle a intenté une poursuite au civil contre le sergent Desjourdy et deux autres policiers.

M. Desjourdy n'a pas témoigné à son procès.

PLUS:pc