NOUVELLES
03/04/2013 12:42 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Le Caire convoque le chargé d'affaires émirati au sujet d'Egyptiens arrêtés

L'Egypte a convoqué mercredi le chargé d'affaires des Emirats arabes unis pour réclamer la conclusion rapide d'une enquête concernant plusieurs ressortissants égyptiens arrêtés aux Emirats, où ils sont suspectés d'entretenir des liens avec les Frères musulmans.

Le ministre des Affaires étrangères égyptien a demandé également que les proches des détenus puissent être autorisés à leur rendre visite.

Le ministère, dans un communiqué, assure que le diplomate émirati "a affirmé qu'il transmettrait immédiatement ce message et nous communiquerait la réponse".

L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch avait indiqué en février dernier que 13 Egyptiens avaient été arrêtés, la presse locale parlant quant à elle de 11 personnes.

Selon la presse, ces personnes sont soupçonnées de recueillir des informations liées à la défense et d'envoyer illégalement des fonds à la confrérie islamiste, au pouvoir en Egypte.

La fédération des Emirats arabes unis, l'un des pays les plus riches du monde, a été épargnée par la vague de contestation populaire qui a secoué le monde arabe.

Mais les autorités ont accusé les islamistes arrêtés de complot contre la sécurité de l'Etat, le chef de la police de Dubaï, Dhahi Khalfane, affirmant que les Frères musulmans cherchaient à renverser les monarchies du Golfe.

se-cr/feb

PLUS:afp