NOUVELLES
03/04/2013 08:08 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

La Libye demande à la CPI la permission de juger Senoussi elle-même

LA HAYE, Pays-Bas - La Libye a demandé à la Cour pénale internationale de pouvoir juger elle-même l'ancien chef des renseignements du régime Kadhafi, plutôt que de le remettre au tribunal de La Haye.

Les avocats représentant la Libye ont fait valoir que le pays d'origine d'Abdullah al-Senoussi a la volonté et la capacité de le traduire en justice, et qu'il devrait donc avoir préséance sur la CPI.

La CPI a déposé des accusations de crimes contre l'humanité contre al-Senoussi en juin 2011, en lien la répression brutale lancée par Kadhafi contre l'insurrection qui a finalement mené à sa chute après 40 ans de pouvoir.

Al-Senoussi est actuellement incarcéré en Libye. Ses avocats prétendent qu'il n'aura pas droit à un procès juste et équitable en Libye, et demandent son renvoi devant la CPI.

Son cas ressemble à celui de Seif al-Islam Kadhafi, un des fils de l'ancien dictateur qui a lui aussi été mis en accusation par la CPI en juin 2011 mais qui demeure détenu en Libye.

PLUS:pc