NOUVELLES
03/04/2013 10:37 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

François Hollande stupéfait des aveux de son ex-ministre du Budget

Le président français François Hollande a exprimé mercredi sa stupéfaction à la suite des aveux de son ex-ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, qui a reconnu l'existence d'un compte bancaire en Suisse.

Le président a annoncé des mesures pour éviter la répétition d'une telle situation.

Il a assuré que les élus condamnés pénalement pour fraude fiscale ou pour corruption seront interdits de tout mandat public.

M. Hollande estime que l'ancien ministre s'est rendu coupable d'une faute morale impardonnable.

Après avoir démenti avec véhémence, pendant quatre mois, qu'il détenait des placements à l'étranger, M. Cahuzac a quitté son poste juste avant de reconnaître mardi l'existence d'un compte bancaire en Suisse depuis 20 ans.

François Hollande a assuré que toute la lumière sera faite. Il a promis d'améliorer l'indépendance de l'appareil judiciaire et de rendre publiques les finances personnelles de tous les ministres et de tous les parlementaires.

M. Hollande est au pouvoir depuis moins d'un an et il compte actuellement parmi les présidents les moins populaires de l'histoire de la France.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc