NOUVELLES
03/04/2013 02:22 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Chypre: dons massifs collectés après un concert de solidarité

Les organisateurs d'un concert de charité à Chypre peinaient mercredi à stocker les dons en nourriture et autres biens collectés pour être redistribués aux foyers les plus affectés par la crise économique et financière qui frappe l'île.

Dans le marché municipal couvert de Nicosie, une cinquantaine de volontaires triaient des montagnes de denrées données par les milliers de spectateurs qui ont assisté lundi au concert Cyprus Aid organisé au pied des remparts de la vieille ville.

Pâtes, riz, haricots, boîtes de conserves, confitures, lait en poudre, couches, shampoing et produits d'hygiène sont répartis en tas avant d'être distribués lundi par cinq organisations, dont la Croix-Rouge et l'association chypriote Alkionides.

L'un des organisateurs du concert, Nicko Zevallis, 44 ans, a indiqué à l'AFP avoir été submergé par l'accueil réservé à cette initiative, et avoir demandé l'aide des autorités pour gérer les dons.

"Il a fallu qu'on appelle l'armée pour qu'elle envoie des camions afin d'évacuer la nourriture", lors du concert, et "les spectateurs ont formé une chaîne humaine pour aider à les charger", raconte-t-il, tout en pilotant les volontaires qui déballent les boîtes.

Les organisateurs du concert offert gratuitement par une cinquantaine d'artistes grecs et chypriotes, avaient tablé sur environ 10.000 spectateurs mais selon M. Zevallis, le nombre de spectateurs pourrait avoir en réalité atteint le double.

Les spectateurs s'étaient vu demander de faire un don en guise de billet d'entrée, et la nourriture ainsi récoltée remplit six entrepôts, dont deux ont une superficie de 800 m2, a indiqué M. Zevallis sans pouvoir préciser le volume de l'aide perçu.

Parmi des volontaires de tous milieux et tous âges, Charitimi Kleopa, 37 ans, est venue aider, comme son mari et sa fille. "J'ai vu à la télévision ce qui s'est passé en Grèce et je n'ai pas envie qu'il se passe la même chose ici, même si cela a déjà commencé", dit-elle.

Chypre, au bord de la faillite, est devenu fin mars le cinquième pays de la zone euro à bénéficier d'un plan d'aide international, consistant en un prêt de 10 milliards d'euros assorti de mesures draconiennes dont une réduction du secteur bancaire.

Cette décision risque de déstabiliser encore un peu plus l'économie de l'île, déjà en récession avec un taux de chômage qui a grimpé en flèche et atteint 15%.

"La réaction des gens pour répondre aux besoins de la population est une raison d'espérer que quelque chose de plus positif pourrait émerger de tout ça", a souhaité Elena Hadjikyriacou, une architecte de 25 ans affairée à ranger des pâtes.

tl/al/cnp/feb

PLUS:afp