NOUVELLES

USA: un chercheur a été accusé d'espionnage au profit de la Chine

02/04/2013 10:53 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

MILWAUKEE - Un chercheur du Medical College du Wisconsin, aux États-Unis, est sous le coup d'une accusation d'espionnage, alors qu'il aurait volé de l'information sur un composé chimique combattant le cancer pour la divulguer à la Chine.

Des procureurs américains affirment que Hua Jun Zhao a volé le composé, baptisé C-25, et les données qui ont mené à son développement.

Une plainte déposée à la cour fédérale américaine indique que les enquêteurs ont retrouvé plusieurs centaines de données reliées à la recherche sur le C-25 en fouillant l'ordinateur de M. Zhao.

Les autorités ont également mis la main sur une demande de subvention rédigée en mandarin par M. Zhao, dans laquelle il soutient avoir découvert le composé en question, et sollicite du financement auprès du gouvernement chinois pour poursuivre ses recherches.

L'homme de 42 ans fait face à un chef d'accusation d'espionnage économique. Une condamnation peut entraîner au maximum 15 ans d'emprisonnement, et une amende de 500 000 $ US.

L'avocat de l'accusé, Juval Scott, a déclaré au quotidien The Milwaukee Journal Sentinel que son client était un «professionnel talentueux accusé d'un crime grave».

PLUS:pc