NOUVELLES

Un dernier hommage à Yvan Ducharme sera rendu samedi

02/04/2013 11:16 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

Les proches et admirateurs du comédien et humoriste Yvan Ducharme, le père des Insolences d'un téléphone, pourront lui rendre un dernier hommage cette semaine. Sa famille recevra le public vendredi et samedi au complexe funéraire Yves Légaré, à Laval.

Les funérailles auront lieu samedi à 11 h 30 en l'église de la Visitation, située sur le boulevard Gouin Est, à Montréal.

Yvan Ducharme, qui s'était notamment révélé au public grâce aux Insolences d'un téléphone à la station de radio CJMS durant les années 60, est décédé le 21 mars à 75 ans. Il avait auparavant été conduit à l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé à Laval, souffrant de détresse respiratoire provoquée par la maladie obstructive pulmonaire chronique dont il était atteint.

Au fil des ans, Yvan Ducharme avait dû surmonter de nombreux problèmes de santé. Il a vaincu trois cancers, subi deux accidents vasculaires cérébraux et une pancréatite aiguë. Né à Rouyn le 24 août 1937, il avait fait ses premiers pas dans le domaine artistique à la station de radio CKRN de sa ville natale, entre 1957 et 1959, avant de déménager à Timmins, en Ontario, où il a travaillé pendant quatre ans, également à la radio.

C'est en 1963 qu'Yvan Ducharme a fait le grand saut à Montréal, à CJMS, où il a animé Du charme au réveil. C'est pendant cette émission qu'il a présenté ses fameuses Insolences d'un téléphone.

Yvan Ducharme a aussi fait sa marque au petit écran, tenant des rôles dans de nombreuses séries. Mais c'est surtout son rôle de père de famille dans le téléroman Les Berger, entre 1970 et 1976 à Télé-Métropole, qui l'a mis à l'honneur, lui permettant de récolter le titre de Monsieur Télévision en 1972.

Il a également été très actif au cinéma et au théâtre. Depuis 1990, il se consacrait à la peinture dans son atelier de Montréal.

La Presse Canadienne

PLUS:rc