NOUVELLES

Les Palestiniens pessimistes concernant le processus de paix après la visite d'Obama (sondage)

02/04/2013 12:45 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

Une majorité de Palestiniens estiment que les Etats-Unis ne vont pas réussir à relancer le processus de paix au Moyen-Orient, selon un sondage effectué après la tournée dans la région du président Barack Obama et dont l'AFP a eu connaissance mardi.

"Cinquante-cinq pour cent (des Palestiniens) estiment que l'administration américaine ne va pas réussir à relancer le processus de paix et à amener les deux parties à la table des négociations", indiquent les résultats de ce sondage effectué par le Centre palestinien pour la recherche politique et d'enquête. Le Centre a interrogé près de 1.270 personnes en Cisjordanie et dans la bande de Gaza entre le 28 et le 30 mars.

"En outre, 70% croient que l'administration américaine ne va pas réussir à faire pression sur Israël pour geler la construction des colonies", précise le sondage, en référence à la demande palestinienne de gel de la colonisation israélienne avant la reprise de toute négociation.

"Cinquante-six pour cent (des sondés) pensent que la solution de deux Etats (ndlr: un Etat palestinien aux côtés de l'Etat d'Israël) n'est plus envisageable en raison de l'expansion des colonies", selon le sondage.

Les visites en Israël et dans les territoires palestiniens du président Obama et de son secrétaire d'Etat John Kerry en mars ont été perçues comme des tentatives de relancer les négociations de paix aujourd'hui dans l'impasse.

Mais le nouveau gouvernement israélien comprend plusieurs ministres qui pourraient vraisemblablement s'opposer à un gel de la colonisation juive dans les territoires occupés par Israël depuis la guerre de juin 1967.

Dans le même temps, le président palestinien Mahmoud Abbas avait indiqué au président Obama que les négociations ne pourraient pas reprendre avant la signature d'un nouveau moratoire sur la colonisation.

Par ailleurs, "le pourcentage d'optimistes concernant (...) la réunification de la Cisjordanie et de la bande de Gaza a sévèrement chuté, de 39% il y a trois mois, à 18% dans ce sondage", précise le Centre.

Le Hamas et le Fatah ont signé en avril 2011 au Caire un accord de réconciliation mais la plupart des clauses sont restées jusqu'à présent lettre morte.

Les deux formations sont à couteaux tirés depuis 2007, quand le Hamas a chassé les partisans de M. Abbas de Gaza après avoir remporté en janvier 2006 les dernières élections législatives palestiniennes.

jad/hmw/tg/mcl

PLUS:afp