NOUVELLES
02/04/2013 04:37 EDT | Actualisé 01/06/2013 05:12 EDT

Le « gourou » Marcel Pontbriand écope d'une amende

Marcel Pontbriand, un homme d'affaires de Beloeil réfugié aux États-Unis depuis des années, a été condamné à payer une amende de 142 500 $ mardi matin au Palais de justice de Saint-Hyacinthe.

En mai 2010, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a déposé 24 chefs d'accusation contre l'homme de 53 ans, auxquels il a plaidé coupable. Les accusations de l'AMF sont liées à la vente d'actions de la compagnie Newtech, qui voulait mettre en marché un frein révolutionnaire il y a quelques années et qui a fait faillite depuis. Des plaintes d'investisseurs ont incité l'AMF à mener une enquête qui a duré quatre ans.

Dans un reportage diffusé sur les ondes de Radio-Canada en novembre 2009, plusieurs personnes révélaient avoir perdu des dizaines et des centaines de milliers de dollars investis dans des projets d'affaires de Marcel Pontbriand.

L'homme aux antécédents troubles, qui se prétend guérisseur, a trouvé refuge il y a cinq ans aux États-Unis dans une petite ville de l'Arizona, avec des dizaines d'adeptes, dont des investisseurs ruinés. Parmi ces personnes se trouvent également des enfants, dont 12 ont été récemment rapatriés au Québec.

Le controversé personnage tiendrait des discours aux accents apocalyptiques et aurait prédit la fin du monde pour décembre 2012.

Une trentaine de poursuites civiles ont été déposées contre lui depuis 10 ans, dont plusieurs liées à la vente d'action. En 2010, la Cour supérieure du Québec l'a condamné à payer 400 000 $ plus les intérêts à une femme qui lui avait prêté cette somme pour un de ses projets d'affaires.

Marcel Pontbriand a 30 jours pour s'acquitter de son amende.

PLUS:rc