NOUVELLES

La ville de Stockton en Californie sous la protection de la faillite

02/04/2013 08:29 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

À l'issue d'un procès de trois jours, un juge a statué que si la ville de Stockton n'était pas protégée de ses créanciers, les services municipaux n'auraient pas été garantis.

La ville qui compte près de 300 000 habitants est la plus peuplée des villes américaines à se mettre à l'abri des tribunaux.

Stockton qui a accumulé une dette de près de 1 milliard de dollars doit mettre de l'ordre dans ses finances. 

Le gouffre financier aurait commencé il y a une dizaine d'années lorsque la municipalité a tenté de mener plusieurs projets immobiliers de grande envergure en plus de négocier de généreux plans sociaux à ses employés. Stockton avait notamment émit des obligations pour financer les rénovations de certains bâtiments ainsi que l'aménagement de la marina et le centre-ville.

Lorsque le secteur immobilier s'est effondré en 2008 aux États-Unis, la Ville a vu ses  revenus chuter. Le prix médian des maisons est passé à près de 400 000 $ en 2006 à 110 000 $ en 2009.

Les créanciers, qui ont financé la dette de Stockton, affirment que la Ville aurait dû couper dans ses dépenses de façon substantielle et augmenter encore davantage les taxes pour régler son déficit.

Les avocats de la ville jugent que les dépenses ont été réduites de façon drastique après une baisse de 70 % dans ses revenus de taxes.

La Ville de Stockton avait fait une première demande de protection des tribunaux en juin 2012 après un échec dans les négociations avec ses créanciers.

PLUS:rc