NOUVELLES
02/04/2013 05:05 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

La FIFA choisit GoalControl comme technologie à la ligne des buts

GENÈVE - La FIFA a surpris en adoptant GoalControl comme technologie à la ligne des buts en vue du Mondial de l'an prochain, au Brésil.

Le système allemand, basé sur 14 caméras qui suivent le ballon, sera utilisé pour la première fois à la Coupe des Confédérations, en juin.

La FIFA a préféré GoalControl à trois autres systèmes: GoalRef et à Cairos, axés sur les champs magnétiques, ainsi que Hawk-Eye, basé sur des caméras. Cette dernière technologie est déjà utilisée au tennis et au cricket.

GoalControl a reçu une licence de la FIFA il y a seulement un mois. Le propriétaire de l'entreprise, Dirk Broichhausen, a dit que la simplicité du système a été cruciale.

Broichhausen, dont la compagnie a aussi un bureau au Brésil, a dit que son entreprise s'est distinguée en pouvant garder les buts, les ballons et les filets existants. Il estime qu'il en coûtera 260 000 $ par stade pour installer son système et 3900 $ par match pour l'opérer.

Le président de la FIFA, Sepp Blatter, s'opposait à de la haute technologie pour aider les arbitres avant un match Angleterre-Allemagne lors du Mondial de 2010, où on a refusé au Britannique Frank Lampard ce qui était clairement un but.

Les officiels gardent toutefois le dernier mot pour accorder un but, et peuvent même décider de ne pas avoir recours au système s'il est installé.

PLUS:pc