NOUVELLES

Égypte : Près de 500 étudiants victimes d'un empoisonnement alimentaire

02/04/2013 10:24 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

Des centaines d'étudiants égyptiens en colère ont attaqué mardi les bureaux du président d'une université du Caire, après que des centaines de personnes aient été victimes d'un empoisonnement alimentaire.

Les étudiants de l'université Al-Azhar sont tombés malades lundi, après avoir consommé le repas servi aux résidences universitaires du quartier Nasr, au Caire. Un responsable de la santé publique a indiqué que 479 étudiants ont été hospitalisés.

L'université est affiliée à la mosquée Al-Azhar, le principal centre mondial d'études sunnites. Les étudiants en colère ont attaqué les bureaux d'Ahmed el-Tayeb, le grand imam de la mosquée qui est aussi l'autorité suprême de l'université.

Le procureur général d'Égypte a ordonné la tenue d'une enquête pour faire la lumière sur cet empoisonnement et le président Mohammed Morsi a visité un des hôpitaux du Caire à avoir accueilli les victimes.

Les empoisonnements alimentaires ne sont pas rares dans les résidences universitaires égyptiennes, où les normes élémentaires d'hygiène ne sont souvent pas respectées, mais le plus récent incident est le pire des dernières années.

Mardi, des milliers d'étudiants ont bloqué Salah Salem, la route qui relie le sud et l'est du Caire. Certains ont pénétré dans les bureaux de M. el-Tayeb, près du campus principal de l'université dans la partie médiévale de la ville.

Les étudiants avaient aussi manifesté lundi, bloquant des routes et scandant des slogans contre les dirigeants de l'université.

Associated Press

PLUS:rc