NOUVELLES
02/04/2013 05:08 EDT | Actualisé 01/06/2013 05:12 EDT

Drewiske en renfort, Beaulieu à Hamilton

Pendant que ses rivaux s'arrachent les gros noms sur le marché, Marc Bergevin a déniché une police d'assurance en défense.

Le Tricolore a confirmé mardi l'acquisition du défenseur Davis Drewiske contre un choix de cinquième tour en 2013.

Drewiske, un gaucher, a inscrit 4 points en 20 matchs avec les champions en titre de la Coupe Stanley cette saison. L'athlète de 1,85 m et 100 kg (6 pi 1 po et 200 lb) a servi 13 mises en échec, a bloqué 19 tirs et présente un différentiel de +3. L'arrière compte 126 matchs d'expérience dans la LNH depuis ses débuts dans le circuit Bettman, en 2008-2009.

Cette saison, il a passé en moyenne 14 min 27 s sur la patinoire par match, dont 3:01 en désavantage numérique.

L'Américain de 28 ans a joué son hockey universitaire avec les Badsgers du Wisconsin, où il a fait équipe avec Blake Geoffrion.

« Drewiske est une excellente acquisition. Il est très bon dans le vestiaire et c'est un joueur très solide », a écrit l'ancien du Canadien sur Twitter.

Le contrat de Drewiske, d'une valeur annuelle de 616 667 $, vient à échéance à la fin de la saison.

L'an passé, Drewiske portait les couleurs des Kings, mais n'a disputé que neuf matchs et n'a pas joué en séries.

Quel rôle?

À Montréal, Drewiske devrait voir de l'action à titre de sixième défenseur. Depuis un mois, ce rôle a été occupé tour à tour par les recrues Greg Pateryn, Jarred Tinordi et Nathan Beaulieu. Or, ce dernier a été cédé aux Bulldogs de Hamilton quelques heures après la transaction, où il a rejoint les deux premiers.

Tomas Kaberle, lui, a été laissé de côté lors des 12 derniers matchs et a été soumis au ballottage la fin de semaine dernière. Yannick Weber, dont c'est la dernière année de contrat, a quant à lui raté les 11 dernières rencontres, d'abord sur blessure à un genou, puis par décision de Michel Therrien.

Et il y a évidemment le dossier Raphael Diaz en suspens. Le Suisse n'a toujours pas recommencé à patiner depuis qu'il a subi une commotion cérébrale le 25 février dernier à Ottawa. Son retour en santé reléguerait évidemment Drewiske ou les recrues au poste de septième défenseur.

On devrait en savoir davantage sur le rôle de Drewiske mercredi matin, puisqu'il devrait participer à l'entraînement matinal du CH à Philadelphie, en vue du duel en soirée face aux Flyers. 

PLUS:rc