NOUVELLES

Le président Obama dévoile un ambitieux projet de recherche sur le cerveau

02/04/2013 10:53 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT
AP
U.S. President Barack Obama attends the East Asian Summit Plenary Session at the Peace Palace in Phnom Penh, Cambodia, Tuesday, Nov. 20, 2012. (AP Photo/Carolyn Kaster)

Le président américain Barack Obama a révélé mardi un ambitieux projet visant à révolutionner la compréhension du fonctionnement du cerveau humain.

Cette initiative de 100 millions de dollars au départ inscrite dans le projet de budget 2014 de M. Obama devrait à terme aider les chercheurs à découvrir de nouveaux traitements pour guérir, voire prévenir des maladies cérébrales aujourd'hui incurables comme Alzheimer, Parkinson, l'épilepsie ou, encore mieux, soigner des traumatismes cérébraux et des pathologies psychiatriques.

"L'initiative sur le cerveau donnera aux scientifiques les outils dont ils ont besoin pour obtenir une image du cerveau en action et permettra de mieux comprendre comment nous pensons, apprenons et mémorisons", a déclaré le président Obama à la Maison Blanche, soulignant que le cerveau "est encore un énorme mystère qui reste à percer".

Il a insisté sur l'importance pour la croissance économique d'investir dans la recherche.

"Pour chaque dollar dépensé dans le projet du séquençage du génome humain nous avons eu un rendement de 140 dollars", a souligné le président en référence à cet effort réussi de 3,8 milliards de dollars de dix ans lancé en 1990.

Le dernier projet intitulé "BRAIN" (Brain Research through Advancing Innovative Neurotechnologies) devrait accélérer le développement et l'application de nouvelles technologies qui permettront de produire des images des interactions entre les cellules cérébrales et la complexité des circuits neuronaux à la vitesse de la pensée, explique la Maison Blanche.

Ces technologies vont ouvrir de nouvelles voies pour explorer comment le cerveau mémorise, traite, stocke et retrouve de vastes quantités d'informations, donnant un nouvel éclairage sur les liens complexes entre les fonctions cérébrales et le comportement.

Plusieurs instituts privés de recherche sont déjà engagés dans ce projet piloté par les Instituts nationaux de la santé (NIH) et la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), l'agence de recherche du Pentagone.

L'Allen Institute, créé par Paul Allen, co-fondateur de Microsoft, consacrera plus de 60 millions de dollars annuellement pour des recherches liées à l'initiative BRAIN.

Le Howard Hughes Medical Institute, plus grand institut privé de recherche biomédicale fondamentale, y dédiera au moins 60 millions de dollars, tandis que le Salk Institute mobilisera plus de 28 millions de dollars et la fondation Kavli engagera quatre millions de dollars.

INOLTRE SU HUFFPOST

La chasse aux oeufs de Pâques à la Maison blanche