NOUVELLES

Attaque en Algérie: Baird refuse de commenter l'identité des deux Canadiens

02/04/2013 11:43 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le ministre des Affaires étrangères John Baird demeure muet sur les révélations de la CBC, qui a été en mesure d'identifier les deux Canadiens impliqués dans l'attaque terroriste meurtrière en Algérie en janvier dernier.

Citant des sources anonymes, la CBC a affirmé qu'Ali Medlej et Xristos Katsiroubas, deux amis de London, en Ontario, sont les Canadiens dont les cadavres ont été découverts à la suite du carnage qui a coûté la vie à au moins 38 otages et 29 extrémistes.

En tournée au Moyen-Orient, le ministre Baird n'a pas voulu commenter directement la nouvelle mardi, s'en remettant au ministre de la Sécurité publique Vic Toews et à la Gendarmerie royale du Canada (GRC), eux-mêmes avares de commentaires dans ce dossier.

M. Baird a toutefois noté que la radicalisation des jeunes adultes est un problème auquel font face de nombreux pays occidentaux. Il va sans dire que tous veulent se «réengager» pour combattre ce véritable défi, a-t-il ajouté.

Après l'attentat sur le site gazier, le premier ministre de l'Algérie avait indiqué que deux Canadiens figuraient parmi les ravisseurs, ce qui n'avait pas été confirmé par le Canada. Mardi, M. Baird a expliqué qu'il n'en avait alors simplement pas la preuve.

PLUS:pc