NOUVELLES

Report sine die de l'inauguration du nouvel aéroport de Doha

01/04/2013 04:25 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT

L'inauguration du nouvel aéroport de Doha, prévue lundi, a été reportée sine die en raison de manquements à des normes de sécurité, a annoncé l'Aviation civile citée par la presse locale.

"Le Hamad International Airport ne s'est pas conformé aux normes de sécurité nouvellement introduites par la direction de la défense civile", qui relève du ministère de l'Intérieur, explique le président de l'Aviation civile, Abdel Aziz al-Nouaïmi, dans un communiqué.

L'aéroport a pourtant obtenu "des certificats internationaux en matière de sécurité", précise sans plus d'explications M. Nouaïmi, cité par le quotidien The Peninsula. Il n'a pas avancé une nouvelle date.

En février, l'Aviation civile avait annoncé que l'aéroport serait inauguré le 1er avril.

D'un coût de 15 milliards de dollars, le nouvel aéroport, construit sur un terrain de 29 km2 partiellement conquis sur la mer, est doté de deux pistes, l'une de 4.850 mètres de long et l'autre de 4.250 mètres.

Il a une capacité d'accueil de 30 millions de passagers par an, que ses promoteurs entendent porter à 50 millions de passagers à la fin des travaux en 2020.

Le Qatar, un riche pays gazier et pétrolier, investit massivement dans ses infrastructures pour s'imposer comme une plate-forme internationale du transport aérien, avec en perspective l'organisation du Mondial-2022 de football.

bur/tm/fc

PLUS:afp