NOUVELLES

Jana accuse Agrium de vouloir acheter des votes dans une course aux procurations

01/04/2013 03:39 EDT | Actualisé 01/06/2013 05:12 EDT

CALGARY - Le géant de l'engrais Agrium (TSX:AGU) entend verser des frais aux courtiers et conseillers en placements dont les clients l'appuient dans la course aux procurations qui devrait prendre fin par un vote des actionnaires, mardi prochain.

Toutefois, Jana Partners, le fonds spéculatif new-yorkais qui cherche à placer cinq candidats de son choix au conseil d'administration d'Agrium, accuse l'entreprise de vouloir acheter des votes.

Agrium juge que les accusations de Jana sont sans fondement. Le producteur d'engrais affirme que faire appel à un groupe de sollicitation est une pratique courante qui n'a rien de fâcheux.

Dans une note datée du 13 mars, Agrium affirme avoir l'intention aux membres du groupe 25 cents pour chaque vote appuyant les membres de l'actuel conseil d'administration d'Agirum, pour un minimum de 100 $ et un maximum de 1500 $ .

Les frais ne seront pas payés si Agrium perd.

Jana estime cependant que ces frais sont «inappropriés» et une «insulte aux notions de base de bonne gouvernance».

Selon Agrium, des groupes de sollicitation ont été utilisés dans d'autres affaires canadiennes, incluant la bataille ayant opposé Telus (TSX:T) à Mason Capital de même que celle qui opposait EnerCare (TSX:ECI) au gestionnaire de fonds Octavian Advisors.

Jana est en faveur d'une scission d'Agrium — une initiative rejetée par le conseil de l'entreprise — et demande que cinq nouveaux administrateurs soient ajoutés à son conseil.

Les candidats proposés par Jana comprennent le fondateur du fonds spéculatif, Barry Rosenstein, et Lyle Vanclief, ancien ministre fédéral de l'Agriculture. Les trois autres hommes proposés ont de l'expérience dans le secteur du commerce de détail et de la distribution — des aspects que Jana juge déficients chez Agrium.

À la Bourse de Toronto, lundi, les actions d'Agrium ont clôturé à 97,81 $, en baisse de 1,25 $ par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc