NOUVELLES

USA: un accident matériel fait un mort dans une centrale nucléaire

31/03/2013 01:49 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT

Un accident n'ayant entraîné aucune fuite radioactive a fait un mort et trois blessés dimanche dans une centrale nucléaire de l'Arkansas, ont annoncé l'opérateur Entergy et le département de la Santé local, qui assurent qu'il n'y a aucun danger pour la population.

"L'accident a eu lieu quand le stator (la partie fixe, ndlr) d'un générateur est tombé au moment où il était en train d'être sorti de la turbine", explique Entergy dans un communiqué.

"L'accident a eu lieu dans une zone où il n'y a pas de radiation, et aucun risque pour la santé et la sécurité de la population n'a été identifié", ajoute dans un communiqué distinct le département de la Santé de l'Arkansas, qui se trouve dans le sud des Etats-Unis.

Le premier réacteur de la centrale était alors à l'arrêt pour être approvisionné en combustible et le deuxième réacteur, qui fonctionnait à plein régime, s'est automatiquement stoppé, ajoute Entergy.

"Les deux réacteurs sont en condition d'arrêt stable et il n'y a aucun danger pour la population", assure le groupe qui précise que cet "accident industriel significatif" a été classé par le gendarme du nucléaire américain au rang "d'événement inhabituel", soit le rang le moins élevé des situations d'urgence.

Des équipes supplémentaires ont été envoyées sur place, ajoute Entergy.

"Nous comprenons parfaitement l'inquiétude de tous les habitants de l'Arkansas à propos de la situation à (la centrale) Arkansas Nuclear One", déclare le responsable du département de la Santé William Mason, cité dans le communiqué : "Nous surveillons attentivement ce qui s'y déroule et feront de nouvelles recommandations si besoin est".

Entergy, qui fournit de l'électricité dans l'Arkansas et dans les Etats voisins du Texas, de la Louisiane et du Mississippi, emploie quelque 15.000 personnes et a un parc de production d'électricité d'une puissance de 30.000 mégawatts --dont 10.000 mégawatts d'origine nucléaire--, rappelle le groupe.

mdm/ff

PLUS:afp