NOUVELLES

Un prêcheur et des soldats sont tués lors d'attentats survenus en Irak

31/03/2013 06:00 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Sept personnes ont été tuées dans des attaques contre Bagdad et la ville de Fallujah, dans l'ouest de l'Irak dimanche, y compris un prêcheur musulman qui a été abattu à l'extérieur d'une pâtisserie, ont annoncé des responsables irakiens.

Selon un policier, des assaillants ont abattu le prêcheur, Sheik Talib Zuwayid, ainsi que son neveu et un autre homme. Un responsable des services de santé a confirmé les décès et ajouté qu'un quatrième homme avait été blessé.

Aux dires de résidants, M. Zuwayid était l'un des organisateurs des manifestations sunnites hebdomadaires contre le gouvernement à prédominance chiite qui ont eu lieu au cours des trois derniers mois. Le policier ne pouvait confirmer si les meurtres étaient liés aux manifestations.

Immédiatement après la mort du prêcheur, des résidants ont accroché des affiches annonçant le décès sur la principale route de Fallujah.

À Bagdad, deux explosions distinctes ont tué quatre personnes et en ont blessé 14. Deux policiers ont fait savoir qu'une bombe attachée à une voiture de patrouille avait explosé, tôt dimanche matin, dans le quartier de Kazimiyah, dans le nord du pays, tuant un policier et un passant, en plus de blesser cinq personnes.

Lors d'un autre incident, deux autres policiers ont annoncé qu'un kamikaze avait fait entrer une voiture piégée en collision avec un poste de contrôle de l'armée dans le quartier d'Abu Ghraïb, dans l'ouest du pays, tuant deux soldats et blessant neuf personnes, dont quatre civils.

Deux responsables des services de santé ont confirmé les décès.

Les forces policières et militaires sont les cibles préférées des militants visant à saper les efforts du gouvernement irakien pour maintenir la sécurité.

PLUS:pc