NOUVELLES

Un nouvel attentat des talibans fait deux morts dans le nord-ouest du Pakistan

31/03/2013 05:14 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT

BANNU, Pakistan - Des talibans ont attaqué le convoi électoral d'un politicien prônant des politiques séculières avec un engin explosif artisanal, dimanche au Pakistan, blessant l'homme et tuant deux de ses partisans, ont indiqué la police et un groupe extrémiste.

Il s'agit de la plus récente attaque d'extrémistes contre des gens associés au Parti national Awami (ANP). Ce parti et les talibans jouissent tous deux d'un fort appui au sein des gens d'origine pachtoune qui sont majoritaires dans la province de Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), où l'explosion a eu lieu. L'attentat est survenu 24 heures après qu'un homme muni d'armes à feu et de grenades eut tué un directeur d'école membre de l'ANP à Karachi, qui possède une forte communauté pachtoune.

Le porte-parole taliban Ahsanullah Ahsan a revendiqué l'attaque contre M. Wazir. «Nous avons ciblé le convoi d'Adnan Wazir en raison de son appui au système séculier et au parti séculier», a-t-il dit lors d'un appel téléphonique.

L'explosion a touché le convoi du politicien alors que celui-ci faisait campagne dans une région de la législature provinciale, a précisé le responsable policier Iqbal Khattak. Les élections nationales, prévues pour le 11 mai, sont un point tournant dans l'histoire du pays. Le Pakistan a été victime de plusieurs coups d'État au cours des dernières décennies, et les élections devraient être la première occasion, pour un gouvernement civil, de passer le flambeau à un autre.

Deux véhicules du convoi ont été détruits, blessant huit personnes dont le candidat, affirme le policier Hidayatulah Khan. Celui-ci a ajouté que deux d'entre elles étaient mortes à l'hôpital, tandis que M. Wazir reposait dans un état stable.

Abbas Ali Khan, un témoin et un proche de M. Wazir, a déclaré à l'Associated Press que le véhicule personnel du politicien avait été détruit, mais que le candidat avait été transféré dans un véhicule n'ayant subi que des dommages mineurs lors d'un précédent arrêt de campagne. M. Khan précise par ailleurs que deux leaders tribaux qui voyageaient dans le véhicule de M. Wazir sont décédés.

Au cours des dernières années, les talibans ont ciblé plusieurs leaders de l'ANP, y compris un politicien haut placé, Bashir Bilour, qui est mort lors d'une attentat-suicide en décembre 2012, dans la capitale provinciale, Peshawar.

PLUS:pc