NOUVELLES

République centrafricaine: les rebelles nomment un gouvernement mixte

31/03/2013 07:09 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT

BANGUI, République centrafricaine - Un leader rebelle qui s'est proclamé président de la République centrafricaine, après que ses combattants eurent envahi la capitale, a nommé un nouveau cabinet ministériel.

Le nouveau ministre de l'Information Christophe Gazam Betty a annoncé la composition du nouveau gouvernement sur les ondes de la radio nationale, dimanche soir. Ce cabinet comprend des civils et des rebelles.

Le mouvement rebelle Séléka a amorcé son avance vers la capitale en décembre, avant d'accepter des négociations de paix avec le gouvernement du président François Bozizé. L'entente signée en janvier permettait à M. Bozizé de compléter son mandat en échange de diverses concessions.

Cette entente est tombée à l'eau en mars lorsque le leader rebelle Michel Djotodia a mené ses combattants à Bangui, forçant M. Bozizé à prendre la fuite.

M. Djotodia s'est arrogé le titre de président malgré la réprobation de la communauté internationale.

PLUS:pc