NOUVELLES

Les journaux privés font leur retour au Myanmar après près de 50 ans

31/03/2013 10:57 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT
AP
A vendor sells newspapers to motorists during a traffic jam in Yangon, Myanmar, Monday, April 1, 2013. For most people in Myanmar, it will be a novelty when privately run daily newspapers hit the streets on Monday. Many weren't even born when the late dictator Ne Win imposed a state monopoly on the daily press in the 1960s.(AP Photo/Gemunu Amarasinghe)

RANGOON, Myanmar - Le monopole du gouvernement du Myanmar vieux de plusieurs décennies sur les quotidiens sera brisé lundi alors que quatre nouveaux journaux doivent être lancés.

Aucun journal n'a été propriété du secteur privé depuis l'arrivée des militaires au pouvoir durant les années 1960.

Le président Thein Sein a pris le pouvoir en mars 2011 en tant que dirigeant d'un régime civil élu. La libéralisation politique et économique arrivait en tête de liste de ses priorités, dans une tentative d'accroître le développement national.

Le gouvernement a annoncé en décembre que tout citoyen du Myanmar désirant publier un quotidien était libre de déposer une demande et pourrait commencer à publier le 1er avril.

Au total, 16 projets de journaux ont été autorisés, y compris des quotidiens qui seront publiés par la Ligue nationale pour la démocratie de la chef de l'opposition Aung San Suu Kyi, et le Parti de la solidarité unie et du développement de Thein Sein.