NOUVELLES

Les catholiques et les protestants du Moyen-Orient célèbrent Pâques

31/03/2013 07:56 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT

JÉRUSALEM - Catholiques et protestants en Terre sainte et dans le reste du Moyen-Orient ont envahi les églises dimanche pour célébrer Pâques en prières et en chansons.

Certaines communautés chrétiennes de la région traversent une période de changement alors que d'autres se sentent isolées au sein des sociétés majoritairement musulmanes auxquelles elles appartiennent. Dans des pays comme l'Irak, elles ont même fait l'objet de sanglantes attaques.

À la cathédrale Saint-Joseph à Bagdad, environ 200 fidèles ont assisté dimanche à la messe de Pâques célébrée par le père Saad Sirop, protégés par des murs en béton et un imposant périmètre de sécurité. Les églises irakiennes sont très surveillées depuis un attentat survenu en 2010 qui avait coûté la vie à des dizaines de personnes.

Du côté de Jérusalem, des catholiques se sont rassemblés à la basilique du Saint-Sépulcre, érigée sur la colline où Jésus aurait été crucifié et brièvement enseveli avant de ressusciter. La structure, qui ressemble à une caverne, comprend plusieurs églises appartenant à différentes branches du christianisme.

Des ecclésiastiques vêtus de robes blanches et or ont célébré l'office autour de l'Édicule, la petite pièce au coeur de la basilique qui marque le site du tombeau du Christ. Plusieurs visiteurs étrangers figuraient parmi les fidèles.

Le ministère israélien du Tourisme a déclaré qu'environ 150 000 touristes étaient attendus pour la semaine sainte et la Pâque juive, qui tombaient en même temps cette année. C'est l'une des périodes les plus occupées pour l'industrie touristique locale.

Les protestants ont pour leur part tenu des cérémonies à l'extérieur des murs de la vieille ville de Jérusalem au jardin de la Tombe, un petit espace vert correspondant à l'endroit où, selon certains, Jésus aurait été porté à son dernier repos. Un autre office s'est aussi déroulé à la basilique de la Nativité à Bethléem, où le Christ serait né.

Les chrétiens croient que Jésus est revenu à la vie le jour de Pâques. Les catholiques et les protestants, qui suivent le calendrier grégorien, ont célébré l'événement dimanche. Les chrétiens orthodoxes, qui suivent le calendrier julien, fêteront Pâques en mai.

PLUS:pc