NOUVELLES

Koweït: un militant condamné à la prison pour des messages sur Twitter

31/03/2013 09:40 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT

KOWEÏT CITY, Koweït - Un militant du Koweït a été condamné à deux ans de prison pour avoir insulté le leader du pays sur Twitter, a rapporté dimanche un organisme de défense des droits de l'homme.

Depuis le printemps arabe, les autorités du Koweït et des autres nations du golfe Persique ont exercé une forte répression contre les messages sur les réseaux sociaux qu'elles considèrent comme offensants pour les dirigeants ou dangereux pour la sécurité publique.

Des dizaines de personnes ont été arrêtées ou emprisonnées pour cette raison dans la région durant les derniers mois.

Le directeur de la Société pour les droits de l'homme du Koweït, Mohammed al-Houmaidi, a révélé qu'un tribunal avait condamné l'activiste Hamed al-Khaledi à deux ans d'emprisonnement pour avoir injurié l'émir du Koweït. Il peut porter le jugement en appel.

Le Koweït a l'un des systèmes politiques les plus ouverts du golfe Persique, mais son gouvernement n'a aucune tolérance pour l'activisme et la critique politique sur le Web.

PLUS:pc