NOUVELLES

«Thierry», ex-leader de l'ETA s'éteint dans un hôpital français

30/03/2013 03:46 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

MADRID - Un ancien dirigeant du groupe séparatiste basque qui purgeait une peine d'emprisonnement est décédé samedi dans un hôpital français.

Francisco Xabier Lopez Pena, alias Thierry, avait été transporté de la prison à l'hôpital le 11 mars en raison de problèmes cardiaques.

L'homme âgé de 54 ans a finalement succombé à un accident vasculaire cérébral, a déclaré un responsable du ministère français de l'Intérieur sous le couvert de l'anonymat.

Le décès de l'ex-leader basque a été confirmé par le ministère de la Justice, qui n'a cependant pas souhaité fournir plus de détails.

Francisco Xabier Lopez Pena avait été épinglé en 2008 à Bordeaux, dans le sud de la France. Des documents saisis lors de sa capture avaient mené à l'arrestation de dizaines d'autres membres actifs de l'ETA.

Le groupe séparatiste a causé la mort de plus de 825 personnes depuis le début de sa lutte pour l'accession à l'indépendance, vers la fin des années 1960. Il a cependant décrété un cessez-le-feu en janvier 2011 à la suite d'une vague d'arrestations.

PLUS:pc