NOUVELLES

Pakistan: un tireur tue un directeur d'école et blesse des enfants

30/03/2013 10:53 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

KARACHI, Pakistan - Un homme armé d'un pistolet et de grenades a attaqué une école du sud du Pakistan lors d'une cérémonie de remise de prix, samedi, tuant le directeur et blessant six enfants avant de prendre la fuite.

Selon le policier Nasir Mehmood, l'attaquant a frappé alors que des dizaines d'enfants étaient rassemblés à l'extérieur d'une école primaire de Karachi pour recevoir les résultats de leur examen annuel.

Des images diffusées à la télévision montrent des proches paniqués des enfants blessés — qui étaient âgés de huit à 10 ans — pleurant à l'extérieur de l'école.

L'attaque n'a pas été immédiatement revendiquée.

Un autre policier, Ais Ijaz Sheikh, a mentionné que le directeur d'école tué était le chef local du Parti national Awami (ANP). Il a ajouté que les autorités enquêtaient encore sur l'identité de l'attaquant, qui a lancé deux grenades et a ensuite ouvert le feu sur le directeur et les enfants qui se tenaient près de ce dernier.

Karachi a connu sa part d'attentats à la bombe et d'attaques à main armée au cours des dernières années. Des gangs contrôlés par divers groupes, y compris les deux principaux partis politiques municipaux, le Mouvement Muttahida Quami (MQM) et l'ANP, ont également été blâmés pour les meurtres ciblés de leurs rivaux.

Le MQM représente principalement les citoyens parlant ourdou et descendant des gens arrivés à Karachi en provenance de l'Inde, peu de temps après la naissance du Pakistan.

Le principal rival du parti, l'ANP, représente les Pachtounes du nord-ouest du Pakistan.

L'ANP entretient également des relations tendues avec les talibans pakistanais, et au cours des dernières années, les intégristes ont ciblé plusieurs leaders du parti, incluant un politicien haut placé, Bashir Bilour, qui a succombé à un attentat suicide en décembre 2012.

Samedi toujours, un kamikaze s'est fait exploser près d'une patrouille policière dans un bazar de la ville de Mardan (nord-ouest), tuant un officier et blessant deux policiers et deux passants, a annoncé l'officier de police Jafar Khan.

Celui-ci a ajouté que d'autres agents avaient repéré un associé du terroriste et l'avaient tué après une courte poursuite.

Personne n'a revendiqué l'attentat, mais les talibans pakistanais ciblent souvent la police et les forces de sécurité dans la région et ailleurs au pays.

PLUS:pc