NOUVELLES

L'Irak augmentera ses fouilles d'avions iraniens à destination de la Syrie

30/03/2013 08:41 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

L'Irak va accroître ses fouilles inopinées d'avions iraniens qui traversent son espace aérien pour se rendre en Syrie, a annoncé un haut responsable irakien à l'AFP samedi, quelques jours après la requête en ce sens du secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Ali Moussaoui, porte-parole du Premier ministre Nouri al-Maliki, a assuré que l'Irak avait "toujours eu pour politique d'éviter tout transport d'armes".

"Mais compte tenu des nombreuses informations qui font état de ces transports, nous allons augmenter la fréquence de nos inspections", a-t-il ajouté. "Nous procèderons à davantage de fouilles inopinées afin de nous assurer qu'aucune arme n'est transférée" en Syrie.

Ces derniers mois, l'administration Obama n'a cessé de demander à l'Irak d'intercepter et de contrôler la cargaison des avions de fret en provenance d'Iran et à destination de Syrie, soupçonnées de transporter des équipements militaires pour le régime du président syrien Bachar al-Assad.

En visite le 24 mars à Bagdad, M. Kerry a dit avoir averti M. Maliki que "les survols d'appareils partis d'Iran (contribuaient) à soutenir le président Assad et son régime".

En octobre, l'Irak a annoncé avoir intercepté et fouillé par deux fois, et en vain, des appareils iraniens. Mais depuis cette date, aucun autre avion iranien n'a été contrôlé, selon Nasser Bandar, chef de l'Autorité de l'aviation civile irakienne, car "aucun vol n'a éveillé nos soupçons".

Ces derniers jours, aucun avion de fret iranien à destination de la Syrie n'a pénétré dans l'espace aérien irakien, a-t-il ajouté.

"Nous inspecterons les vols qui nous paraissent suspects", a précisé M. Bandar.

Jusqu'à présent, le gouvernement irakien s'est gardé de prendre partie dans le conflit syrien qui a fait plus de 70.000 morts en deux ans selon l'ONU.

ak/gde/tg/fc

PLUS:afp