NOUVELLES

L'Impact encaisse un premier revers, une défaite de 2-0 contre le Sporting KC

30/03/2013 10:47 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

KANSAS CITY, États-Unis - Claudio Bieler et Graham Zusi ont marqué et le Sporting KC a infligé un premier revers à l'Impact de Montréal cette saison, une défaite de 2-0, samedi.

L'Impact (4-1-0) a été complètement dominé par le Sporting, qui a bourdonné toute la soirée dans le territoire montréalais. Kansas City a régulièrement embouteillé le jeu de transition de l'Impact et l'attaquant Marco Di Vaio a été neutralisé par l'arrière central français Aurélien Collin.

«Il y a beaucoup d’ambiance dans ce stade et les partisans sont littéralement sur notre dos, a dit le capitaine de l'Impact Davy Arnaud. C’est encore plus difficile d’y jouer quand on donne un but dès le début de la rencontre. Kansas City a joué un excellent match et a été la meilleure équipe ce soir (samedi).»

Le Sporting (2-1-2), qui venait d'enregistrer deux verdicts nuls consécutifs de 0-0, a mis fin à une séquence de 197 minutes de jeu sans but. Le gardien Jimmy Nielsen n'a pas été très occupé, stoppant le seul tir cadré de l'Impact, et il a signé un troisième jeu blanc d'affilée.

L'Impact s'est retrouvé en position de déficit pour une première fois cette saison quand Bieler a ouvert la marque à la cinquième minute avec son troisième de la campagne. Matt Besler a intercepté un long ballon au centre du terrain et Benny Feilhaber a rapidement relancé du côté de Bieler. Ce dernier a battu Troy Perkins avec un tir à la gauche du gardien à partir de l'entrée de la surface de réparation.

Zusi, qui était de retour avec le Sporting après un court séjour avec la formation nationale américaine, a confirmé la victoire des siens à la 80e minute avec son deuxième de la saison. Feilhaber, encore lui, a envoyé le ballon en avant et Zusi s'est retrouvé en un contre un avec l'arrière Karl W. Ouimette. Perkins s'est avancé afin d'aider le Québécois, mais Zusi en a profité pour lober le ballon dans le fond du filet.

«Nous avions bien démarré la rencontre même si nous avons donné un but dès la cinquième minute. Par contre, nous n’avons pas eu beaucoup d’occasions de marquer durant le match», a analysé l’entraîneur-chef de l’Impact, Marco Schällibaum, qui sera absent lors du prochain match de son équipe puisqu'il a été expulsé quelques instants après le deuxième but du Sporting.

«J’ai tout de même vu une équipe qui s’est bien battue contre une excellente équipe, a poursuivi le Suisse. C’est une première défaite pour nous et nous utiliserons nos deux prochaines semaines pour se relever. Je n’ai aucun doute dans mon équipe.»

L'Impact disputera son prochain match le 13 avril au Stade Saputo. Le Crew de Columbus sera alors de passage à Montréal.

Match à sens unique

Le Sporting aurait pu facilement inscrire quelques buts de plus au cours de la rencontre. Collin croyait avoir doublé l'avance des siens à la 11e minute, mais le but a été refusé puisqu'il était en position de hors-jeu.

Bieler aurait pu aussi obtenir son deuxième de la soirée 12 minutes plus tard, mais il a complètement raté son tir après une belle mise en scène de Zusi.

Chance Myers, deux fois, et Seth Sinovic ont aussi obtenu de belles occasions de réjouir les partisans du Sporting en deuxième demie, mais en vain.

Bieler est revenu à la charge à la 71e minute. Posté à la gauche de Perkins, il a tenté d'enrouler le ballon dans le coin supérieur opposé, mais a tout juste raté la cible.

Di Vaio a probablement obtenu la meilleure chance de l'Impact à la 60e minute. Il a décoché une puissante frappe à la volley. Cependant, Nielsen n'a pas bronché.

Probablement exaspéré par le déroulement de la soirée, Schällibaum a été expulsé quelques instants après que le Sporting eut inscrit le but d'assurance. Il aurait envoyé de l'eau en direction du banc du Sporting et du quatrième arbitre.

PLUS:pc