NOUVELLES

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela se remet d'une pneumonie

30/03/2013 08:58 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - L'ancien président de l'Afrique du Sud Nelson Mandela pouvait de nouveau respirer sans difficulté samedi après avoir subi une intervention visant à retirer le liquide qui s'était accumulé dans la région de ses poumons en raison d'une pneumonie.

Le porte-parole de la présidence sud-africaine, Mac Maharaj, a déclaré que l'ex-politicien de 94 ans souffrait d'une pneumonie récurrente. Les autorités avaient auparavant affirmé qu'il avait une infection pulmonaire.

Dans un communiqué, le bureau du président Jacob Zuma a précisé que M. Mandela avait eu un épanchement pleural qui avait été drainé, ce qui lui avait permis de recommencer à respirer normalement. Il a ajouté que l'ancien leader continuait à bien réagir au traitement et se sentait bien.

Un épanchement pleural est une accumulation de liquide autour des poumons qui peut rendre la respiration plus difficile. Les médecins l'enlèvent habituellement à l'aide d'un tube.

Nelson Mandela a été admis dans un hôpital de Pretoria, la capitale sud-africaine, aux alentours de minuit mercredi soir. Il s'agit de sa troisième hospitalisation depuis qu'il a été traité pour une infection pulmonaire et des calculs biliaires en décembre.

Plus tôt en mars, il avait aussi passé une nuit à l'hôpital dans le cadre de tests médicaux prévus.

Le lauréat du prix Nobel de la paix est particulièrement vulnérable aux problèmes respiratoires depuis qu'il a attrapé la tuberculose alors qu'il était emprisonné pour avoir dénoncé l'apartheid, l'ancien système politique raciste de l'Afrique du Sud.

Après avoir passé 27 ans en prison, M. Mandela est devenu le premier président noir du pays en 1994 à la suite de la chute de l'apartheid et des premières élections sud-africaines non racistes.

PLUS:pc