NOUVELLES

Italie: devant l'impasse, le président se tourne vers un comité de «sages»

30/03/2013 06:14 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

ROME - Le président italien a nommé samedi 10 experts externes — y compris un responsable de la Banque centrale, un expert constitutionnel et le directeur de l'agence nationale de statistiques — pour tenter d'aider à mettre fin à l'impasse politique qui empêche la formation d'un gouvernement, plus d'un mois après des élections sans véritable vainqueur.

Ces 10 «sages» offriront des propositions, au cours de la prochaine semaine, en lien avec des questions «institutionnelles, socio-économiques et européennes» dans l'espoir d'en arriver à un consensus entre les blocs politiques italiens profondément divisés sur la façon d'aller de l'avant, a mentionné par communiqué le bureau du président.

La décision de Giorgio Napolitano de demander de l'aide extérieure est survenue après que Pier Luigi Bersani, chargé par M. Napolitano de tenter de former un gouvernement, eut annoncé jeudi qu'il avait été incapable d'obtenir un consensus.

Les élections des 24 et 25 février ont provoqué un blocage tripartite entre les forces de centre-gauche de M. Bersani, les troupes de centre-droite de Silvio Berlusconi et le mouvement de protestation anti-establishment fondé par l'ex-comédien Beppe Grillo.

Des analystes soutiennent que M. Napolitano demandera probablement à une personne extérieure aux politiques partisanes de former un gouvernement qui pourra survivre suffisamment longtemps pour mettre en place des réformes économiques et électorales avant que de nouvelles élections soient déclenchées.

Pour l'instant, Mario Monti demeure le premier ministre. Dans son annonce de samedi, le président a indiqué que le gouvernement Monti était encore très «opérationnel» et adopterait prochainement des mesures économiques urgentes.

PLUS:pc