NOUVELLES

Authenticité du suaire de Turin: le pape François évite de prendre position

30/03/2013 02:00 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le suaire de Turin a été exposé samedi à l'occasion d'une émission de télévision alors que de nouvelles recherches prétendent que le bout d'étoffe, qui aurait servi de linceul à Jésus, date bien de l'époque de la mort du fils de Dieu.

Le pape François a fait une apparition vidéo dans le cadre de l'événement à la cathédrale de Turin, dont la tenue coïncidait avec le samedi saint, la période qui sépare la crucifixion du Christ le vendredi saint et sa résurrection le dimanche de Pâques.

Le Vatican n'a jamais pris position concernant l'authenticité du suaire, se contenant de rappeler qu'il était un puissant symbole des souffrances endurées par Jésus.

Le pontife s'en est tenu à cette décision samedi en désignant le tissu comme une «icône» et non comme une relique.

Plusieurs experts sont d'accord avec les résultats de la datation au carbone 14, qui fait remonter l'origine du suaire de Turin au XIIIe ou au XIVe siècle.

PLUS:pc