NOUVELLES

Heurts à Hébron à la veille de la "Journée de la terre"

29/03/2013 02:43 EDT | Actualisé 29/05/2013 05:12 EDT

Des heurts entre Palestiniens et forces israéliennes ont eu lieu vendredi à Hébron en Cisjordanie à la veille de manifestations pour la "Journée de la Terre" pour laquelle l'armée et la police israéliennes ont déployé d'importants renforts.

Des manifestations sont prévues samedi dans plusieurs localités arabes israéliennes à l'occasion de la "Journée de la Terre" ("Youm al-Ard", en arabe), qui commémore chaque 30 mars la mort en 1976 de six Arabes israéliens lors de manifestations contre la confiscation de terrains par Israël.

Les forces de sécurité palestiniennes à Hébron ont indiqué que des centaines de personnes avaient pris part à deux manifestations vendredi, l'une à Hébron et la seconde au sud de la ville.

Une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué à l'AFP que "150 Palestiniens ont jeté des pierres aux forces (israéliennes) qui ont riposté à l'aide de moyens pour disperser les émeutes".

Personne n'a fait état de Palestiniens arrêtés ou de blessés.

Comme chaque semaine, des manifestations ont par ailleurs eu lieu à Bilin et Nilin, plus au nord, contre la barrière de séparation présentée par Israël comme une "clôture antiterroriste" et qualifiée par les Palestiniens de "mur de l'apartheid", selon un journaliste de l'AFP. Aucun incident n'a été rapporté.

A Jérusalem, quelque 5.000 Palestiniens ont participé à la prière du vendredi qui s'est déroulée également sans incident, selon une porte-parole de la police.

La police et la radio militaire israéliennes avaient annoncé plus tôt le déploiement vendredi d'importants renforts en Cisjordanie et à Jérusalem-Est en prévision des manifestations de samedi.

"Plusieurs milliers de policiers ont été déployés en renfort à Jérusalem notamment dans la vieille ville pour empêcher des désordres", ainsi que près des principaux barrages sur les routes reliant la Cisjordanie à Jérusalem, a affirmé à l'AFP une porte-parole de la police.

Ce dispositif a été mis en place à la "suite de renseignements selon lesquels des groupes de Palestiniens s'apprêtaient à se livrer à des manifestations violentes" lors de la "Journée de la Terre", a-t-elle ajouté.

Sur la radio militaire, un officier a affirmé que l'armée avait également déployé des renforts en Cisjordanie.

Les Arabes israéliens, une minorité de 1,4 million de personnes sur une population totale de 7,9 millions d'habitants, descendent des 160.000 Palestiniens restés sur leurs terres après la création de l'Etat hébreu en 1948.

Leur niveau de vie est dix fois supérieur à celui des Palestiniens, mais ils dénoncent régulièrement une série de discriminations au sein de la société israélienne.

str-jjm/srm/vl/sw

PLUS:afp