NOUVELLES

Chypre: les mesures de contrôle des capitaux seront réexaminées tous les jours

29/03/2013 01:53 EDT | Actualisé 29/05/2013 05:12 EDT

La Banque centrale de Chypre a annoncé vendredi qu'elle réexaminerait au quotidien les mesures de contrôle de capitaux mises en place dans le cadre d'un plan de sauvetage aux conditions draconiennes pour les banques, pour les "ajuster" ou les "alléger".

"Tous les jours, nous prendrons la mesure (de la situation) et verront comment ajuster ou alléger ces contrôles avec pour objectif majeur de sauvegarder et de stabiliser le système financier de Chypre", a indiqué la banque centrale dans un communiqué.

"Alors que ces mesures de contrôle des capitaux sont difficiles pour nous tous, la promesse d'un environnement économique amélioré peut être réalisée si nous travaillons ensemble et comprenons la nécessité de ces mesures", a ajouté le communiqué.

Auparavant, la Banque centrale avait annoncé qu'elle levait les restrictions sur les transactions par carte bancaire sur l'île.

Chypre a imposé des mesures sans précédent dans la zone euro sur les mouvements bancaires pour éviter une fuite de capitaux à l'ouverture des banques jeudi après 12 jours de fermeture.

Ces restrictions prévoient notamment de limiter les retraits en espèces aux guichets et aux distributeurs à 300 euros par jour, par personne et par banque. Les paiements et virements à l'étranger ne peuvent dépasser 5.000 euros par mois et les voyageurs quittant l'île ne peuvent emporter plus de 1.000 euros en espèces.

En contrepartie d'une aide de 10 mds d'euros de la troïka (UE, FMI, BCE), Chypre s'est engagée, dans un accord conclu lundi, à trouver 7 milliards. Le plan adopté prévoit notamment la fermeture de la Laïki bank, la deuxième banque de l'île, et une ponction de 40% sur les sommes au-delà de 100.000 euros dans la première banque, Bank of Cyprus.

dk/sw/vl

PLUS:afp