NOUVELLES

Pistorius récupère son passeport

28/03/2013 06:18 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT

Un tribunal sud-africain a révisé les conditions de remise en liberté d'Oscar Pistorius et l'a autorisé à voyager en attendant son procès. Le tribunal s'est ainsi rendu aux arguments des avocats de Pistorius qui contestaient les conditions de libération de leur client.

Ses avocats ont plaidé qu'il ne représente pas un risque pour la société. « La décision du magistrat de ne pas restituer son passeport au demandeur pour voyager à l'étranger était une erreur », a déclaré le juge Bert Barn.

Ce dernier a également levé l'obligation de l'accusé de se rapporter à un agent de probation et à un agent de libération conditionnelle. Ces agents lui rendaient visite quatre fois par mois.

Accusé du meurtre de sa conjointe, l'athlète paralympique voulait avoir le droit de voyager et de boire de l'alcool en attendant son procès. De plus, il veut recouvrer l'accès à sa propriété de Silverwood, le lieu du crime, une fois que les enquêteurs auront terminé « dans des délais raisonnables » leur enquête.

Libéré le 22 février dernier, il vit maintenant chez son oncle Arnold, en banlieue de Pretoria.

Son procès reprendra le 4 juin prochain.

Le célèbre coureur paralympique, amputé des deux jambes, est accusé du meurtre prémédité de sa compagne, le mannequin Reeva Steenkamp, dans la nuit du 14 au 15 février dernier. Selon la thèse de la poursuite, Oscar Pistorius aurait abattu sa conjointe de sang-froid en tirant au pistolet à travers la porte de la salle de bain de son domicile.

La défense plaide, quant à elle, qu'Oscar Pistoritus a abattu sa conjointe accidentellement, car il croyait être l'objet d'une violation de domicile lorsqu'il a ouvert le feu à travers la porte.

PLUS:rc