NOUVELLES

Libye: un mausolée musulman détruit à l'explosif dans la banlieue de Tripoli

28/03/2013 08:53 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT

Des inconnus ont fait exploser jeudi le mausolée d'un saint musulman dans la banlieue est de Tripoli, quelques mois après une vague d'attaques menée par des islamistes intégristes contre plusieurs mausolées en Libye, a constaté un photographe de l'AFP.

Inscrit au patrimoine archéologique national, le mausolée de Sidi Mohamed Landoulsi, un théologien soufi du XVème siècle, est situé dans la banlieue de Tajoura.

L'explosion a soufflé notamment le mur arrière du bâtiment et une grande partie du toit s'est effondrée.

"Nous avons entendu trois fortes détonations peu avant l'aube. Il n'y avait personne sur les lieux. Les explosifs ont été sans doute actionnés à distance", a indiqué à l'AFP un membre des services de sécurité sur un point de contrôle non loin du mausolée.

L'été dernier, plusieurs mausolées, ont été détruits par des islamistes extrémistes à coups de pelleteuse ou à l'explosif.

Ces intégristes s'opposent à ces sanctuaires érigés à la mémoire de saints car ces derniers font l'objet d'une "vénération" qui, selon eux, contrevient à l'unicité de Dieu, précepte fondateur de l'islam.

Le mausolée de Sidi Mohamed Landoulsi qui était parmi les sites menacés, avait été protégé par les habitants de Tajoura qui montaient la garde autour du bâtiment.

"Ils ont bien préparé leur opération. D'habitude, le lieu est gardé toute la journée. Ils ont profité d'un moment d'inattention pour pénétrer dans le mausolée et le faire exploser", a déploré un habitant du quartier qui accuse des "islamistes extrémistes".

bur-ila/sw

PLUS:afp