NOUVELLES

Le Canada se retire de la Convention de l'ONU contre la désertification

28/03/2013 03:27 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT

Le Canada s'est retiré de la Convention de l'ONU contre la désertification (UNCCD), invoquant la faible efficacité et le caractère "bureaucratique" de ce programme, ont indiqué jeudi le Premier ministre Stephen Harper et son chef de la diplomatie John Baird.

"Cette organisation dépense moins de 20% --18%-- des fonds que nous lui envoyons sur des projets, le reste va à des mesures bureaucratiques en tout genre", a expliqué M. Harper, interrogé à la Chambre des Communes.

"Ce n'est pas une manière efficace de dépenser l'argent du contribuable", a-t-il ajouté, selon la chaîne publique CBC.

La contribution du Canada à la Convention ne représente que 350.000 dollars par an. "Peut-être pour les gens ici, sur la colline parlementaire à Ottawa, 350.000 dollars, ce n'est pas beaucoup d'argent, mais pour les contribuables canadiens, c'en est beaucoup", a dit de son côté M. Baird devant des journalistes.

"Nous ne sommes pas enclins à continuer à soutenir la bureaucratie et des bavardages", a-t-il insisté, selon la CBC.

L'opposition de gauche a critiqué la décision d'Ottawa.

Le gouvernement conservateur canadien avait déjà décidé de se retirer fin 2012 du protocole de Kyoto sur les émissions de gaz à effet de serre.

L'ONU avait lancé en 2010 la Décennie de lutte contre la désertification, un phénomène qui menace la subsistance de plus d'un milliard de personnes et affecte le climat.

via/mdm

PLUS:afp