NOUVELLES

La paix en Terre Sainte est la clef de la paix au Proche-Orient (patriarche)

28/03/2013 07:19 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT

La paix en Terre Sainte est "la clef de la paix au Proche-Orient", a affirmé le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, dans son homélie du Jeudi Saint, en dénonçant les violences en Syrie.

"Nos coeurs saignent de voir la Syrie s’enfoncer toujours plus dans une violence qui n’a plus de nom que la folie des hommes", a déclaré Mgr Twal, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte, en faisant allusion à la guerre civile qui ravage ce pays depuis deux ans.

"Notre Moyen-Orient souffre cruellement en ses entrailles. Et je le dis, les politiques échoueront toujours à installer la démocratie et la justice, tant que notre Terre Sainte subira le conflit qui la déchire: la paix en Terre Sainte est la clef de la paix au Proche-Orient", a-t-il ajouté.

Mgr Twal a appelé à "prier pour notre Eglise, pour notre Terre Sainte et pour tout le Moyen-Orient, que le Seigneur nous lave de toutes les poussières de divisions, d’infidélités, d’injustice et de la soif du pouvoir".

A Rome, le drame du Moyen-Orient sera au coeur des méditations du Vendredi saint qui ont été confiées cette année à deux jeunes Libanais sous la conduite du patriarche maronite libanais Bechara Raï.

La Semaine sainte s'est ouverte à Jérusalem par la traditionnelle procession des Rameaux du Mont des Oliviers jusqu'à la Vieille ville, en présence de 35.000 fidèles, pèlerins étrangers et palestiniens cheminant ensemble.

Elle se terminera dimanche par la fête de Pâques qui célèbre la résurrection du Christ après sa crucifixion, selon le récit des Evangiles.

Les chrétiens orthodoxes, majoritaires en Terre sainte, fêteront Pâques le 5 mai.

Parallèlement, les festivités de la Pâque juive, qui commémorent la sortie des juifs d'Egypte selon la tradition biblique, ont débuté lundi et dureront huit jours.

agr/tp

PLUS:afp