NOUVELLES

Jarome Iginla pourrait trouver à Pittsburgh ce qu'il a tant cherché à Calgary

28/03/2013 12:20 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT

PITTSBURGH, États-Unis - Jarome Iginla a passé 16 ans à pourchasser la coupe Stanley à Calgary. Les Penguins croient qu'il n'aura besoin que de trois mois en compagnie de Sidney Crosby et Evgeni Malkin pour mettre la main dessus à Pittsburgh.

L'équipe qui connaît actuellement le plus de succès dans la Ligue nationale a poursuivi sa stratégie agressive d'acquisitions mercredi, en obtenant Iginla, cinquième marqueur de tous les temps parmi les joueurs actifs de la LNH, en retour de deux espoirs unviersitaires — Kenneth Agostino et Ben Hanowski — et de leur choix de premier tour en 2013.

Le patineur de 35 ans a accepté de lever sa clause de non échange pour avoir la chance de se joindre aux Penguins. Le directeur général Ray Shero n'a pas eu de mal à se faire convaincre.

«Il veut gagner, a dit Shero. Selon moi, il s'insèrera parfaitement dans notre équipe et s'entendra à merveille avec nos joueurs.»

«C'est certain que j'aurais aimé que ce soit à Calgary, a déclaré Iginla au cours d'une conférence de presse. Les Penguins sont une grande organisation, (...) ils comptent sur les deux meilleurs joueurs au monde en Malkin et Crosby.»

Il s'agit du troisième échange important des meneurs de l'Association Est à l'approche de la date limite des transactions. Dimanche, les Penguins ont acquis le capitaine des Stars de Dallas Brenden Morrow, avant de faire l'acquisition du robuste défenseur des Sharks de San Jose Douglas Murray le lendemain.

Si Morrow et Murray apportent de la profondeur et une présence physique aux abords du filet à chaque bout de la patinoire, l'acquisition d'Iginla procure aux Penguins une force de frappe et un ailier pouvant potentiellement compléter le duo formé de Malkin et James Neal.

Shero n'a pas voulu spéculer sur l'éventuel trio où évoluera Iginla. Ce dernier se soucierait d'ailleurs bien peu de la façon dont il sera utilisé.

«Il a dit qu'il aiderait de toutes les façons possibles, qu'il ne se souciait pas de son rôle ou de ses compagnons de trio. Il acceptera tout rôle qui lui sera confié.»

Iginla écoule actuellement la dernière année de son contrat. Il a été retiré de la formation des Flames, mercredi, mettant ainsi fin à sa séquence de 441 parties jouées. En 16 ans à Calgary, il a accumulé 525 buts et 570 mentions d'assistance en 1219 matchs. Cette saison, il a inscrit neuf buts et 22 points.

En séries, Iginla a marqué 28 buts et ajouté 21 aides en 54 parties. Il a également participé à trois Jeux olympiques pour le Canada, récoltant notamment une aide sur le but vainqueur de Crosby en finale des Jeux de Vancouver.

Il a mené les Flames à la finale de la Coupe Stanley en 2004, mais les Flames n'ont pas participé aux séries depuis 2009 et sont actuellement 14es dans l'Ouest. Le directeur général de la formation de l'Alberta, Jay Feaster, l'a remercié d'avoir accepté cet échange afin d'aider à la reconstruction de l'équipe.

Les Penguins viennent de remporter 13 matchs d'affilée, la plupart sans Malkin, toujours ennuyé par une blessure au haut du corps. Face au Canadien, mardi, les Penguins ont aussi perdu les services du défenseur Kristopher Letang et peut-être du gardien Marc-André Fleury.

L'acquisition d'Iginla ne fait donc qu'élever les attentes.

«Ce que l'équipe est sur papier ne veut rien dire, a noté Shero. On doit livrer la marchandise sur la glace.»

PLUS:pc