NOUVELLES

CORRIGÉ: Corée du Nord: Washington "prêt à faire face à toute éventualité" (Hagel)

28/03/2013 05:15 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis sont "prêts à faire face à toute éventualité" en provenance de la Corée du Nord, qui est de plus en plus une source de danger, a affirmé jeudi le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel lors d'une conférence de presse.

"Nous serons prêts --nous devons être prêts-- à faire face à toute éventualité", a déclaré le chef du Pentagone, après que l'armée américaine eut annoncé que deux bombardiers furtifs B-2 américains à capacité nucléaire avaient effectué une mission d'entraînement jeudi au-dessus de la Corée du Sud.

"Nous défendrons explicitement --et nous sommes explicitement engagés dans-- cette alliance avec la Corée du Sud comme nos autres alliés dans cette région", a affirmé M. Hagel.

"Nous devons dire clairement que nous prenons les provocations (de la Corée) du Nord très au sérieux et que nous y répondrons", a ajouté M. Hagel.

Les tensions avec la Corée du Nord ont particulièrement augmenté ces derniers jours, Pyongyang ne digérant pas l'adoption de nouvelles sanctions par l'ONU après son essai nucléaire du 12 février et menaçant de frapper le territoire américain.

"Leurs actions très provocantes et leur ton belliqueux ont augmenté le danger d'un cran", selon le nouveau patron du Pentagone.

M. Hagel a refusé de voir dans le vol des avions B-2 une surenchère.

"Ces exercices visent surtout à assurer à nos alliés qu'ils peuvent compter sur nous pour être prêts et les aider à prévenir un conflit", a expliqué à ses côtés le général Martin Dempsey, chef d'état-major interarmées et plus haut gradé américain.

L'annonce d'un vol de B-2 devrait provoquer une vive réaction de Pyongyang, qui avait déjà menacé Washington de frapper le territoire américain ou les îles de Guam et de Hawaï, en riposte aux vols d'entraînement de B-52 au-dessus de la Corée du Sud.

sct/are/lb

PLUS:afp