NOUVELLES

Complot anti-Israël: un membre du Hezbollah condamné à la prison à Chypre

28/03/2013 11:22 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT

Un tribunal chypriote a condamné jeudi un Libanais membre du mouvement chiite armé Hezbollah à quatre ans de prison pour avoir participé à la préparation d'attaques contre des intérêts israéliens dans l'île méditerranéenne.

Selon l'agence de presse chypriote CNA, la cour pénale de Limassol a condamné Hossam Taleb Yaacoub, qui détient également un passeport suédois, à une peine de quatre ans, de laquelle seront déduits les huit mois qu'il a déjà passés en prison depuis son arrestation en juillet 2012 dans un hôtel de cette station balnéaire sur la côte sud de Chypre.

Le 21 mars, il avait été reconnu coupable de cinq chefs d'accusations, en particulier participation à une organisation criminelle, participation à une action criminelle et blanchiment d'argent.

Lors d'une audience en février, M. Yaacoub, 24 ans, a reconnu appartenir au Hezbollah et avoir collecté des informations sur les touristes israéliens à Chypre, mais il avait nié préparer une attaque contre ces derniers.

Il avait expliqué qu'un membre anonyme du Hezbollah lui avait demandé de se renseigner sur les arrivées à Chypre d'avions en provenance d'Israël et de noter les plaques d'immatriculation des bus transportant des touristes israéliens.

Il avait aussi affirmé ne pas savoir à quel usage étaient destinées ces informations et précisé avoir été arrêté avant d'avoir pu les transmettre à une personne --qu'il ne connaissait pas-- au Liban.

Selon le tribunal, le Hezbollah a ordonné à l'accusé de mener six missions à Chypre entre décembre 2011 et son arrestation, et ces missions avaient été rémunérées à hauteur de 4.800 dollars au total.

Jeudi, il n'a montré aucun signe d'émotion à l'annonce du verdict, avant de quitter la salle d'audience sous escorte.

"Il ne fait aucun doute qu'il s'agit de délits graves car en les commettant, il mettait en jeu la sécurité de citoyens israéliens, et de cibles sur le territoire de la république de Chypre", a fait valoir la Cour.

Dans son verdict, le tribunal a pris en compte le fait que M. Yaacoub avait coopéré avec la police et qu'il avait été recruté par le groupe chiite à l'âge de 19 ans.

Son avocat a fait valoir qu'il n'avait perpétré aucun acte violent et avait un casier criminel vierge.

Chypre est une destination de choix pour les touristes israéliens qui ont été en 2012 près de 40.000 (+23,5% par rapport à 2011) à visiter l'île, située à une demi-heure de vol de Tel-Aviv.

Peu de temps après l'arrestation de M. Yaacoub, cinq touristes israéliens et leur chauffeur ont été tués dans un attentat contre leur bus en Bulgarie qu'Israël et Sofia ont attribué au Hezbollah.

cc/tp/fc/sw

PLUS:afp