NOUVELLES

Chili: Bachelet confirme sa candidature

28/03/2013 01:28 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

Michelle Bachelet a confirmé qu'elle représentera la gauche lors des prochaines élections présidentielles au Chili.

L'ancienne présidente socialiste, la première femme à avoir occupé ce poste, a gouverné le pays entre 2006 et 2010.

Puisque la Constitution chilienne ne permet pas les mandats consécutifs, Mme Bachelet n'avait pu être candidate à sa propre succession, malgré sa forte popularité. Le conservateur Sebastien Pinera avait été élu.

En annonçant sa candidature à la présidentielle du 17 mars, elle a affirmé qu'elle souhaitait terminer le travail entamé lors de premier mandat. Elle a expliqué vouloir endiguer les inégalités énormes qui subsistent au Chili, l'un des pays où l'écart entre les riches et les pauvres est le plus grand.

« Le Chili est fatigué des abus de pouvoir et les Chiliens sont fatigués d'être tenus pour acquis », a-t-elle ajouté. « Et les inégalités sont au centre de la colère des Chiliens. »

Il y a peu de temps, elle avait annoncé qu'elle quittait son poste de directrice exécutive d'ONU Femmes, une agence dont le mandat est de promouvoir l'égalité entre les hommes et les femmes.

Michelle Bachelet, âgée de 61 ans, avait évoqué des raisons personnelles pour expliquer son départ, mais les rumeurs concernant son retour en politique avaient commencé à circuler. La pédiatre de formation avait aussi dit qu'elle souhaitait rentrer au Chili, après plus de deux ans passés à New York.

Sa popularité n'est certainement pas étrangère à sa décision. Un récent sondage lui prédit 54 % des voix, alors que les socialistes n'obtiendraient que 20 % du vote sans elle à leur tête.

PLUS:rc