NOUVELLES

Violences en Birmanie: Washington attentif à la réaction des autorités

27/03/2013 05:12 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis surveillent attentivement la manière dont les responsables birmans répriment les violences qui opposent depuis plusieurs jours bouddhistes et musulmans, a déclaré un responsable américain mercredi.

Les violences qui ont fait 40 morts la semaine dernière à Meiktila, dans le centre du pays, continuaient de faire tâche d'huile. Plusieurs nouvelles mosquées ont été détruites mardi et mercredi dans d'autres localités, selon des sources policières, alors que certaines communes étaient placées sous couvre-feu.

"Nous sommes toujours très inquiets des violences commises dans le centre de la Birmanie", a déclaré un porte-parole du département d'Etat, Patrick Ventrell. "Nous appelons les autorités birmanes à restaurer l'ordre et à maintenir la paix en respectant les droits de l'homme et la loi".

"Nous regardons comment ils font respecter la loi, comment ils répondent à cette éruption de violence", a renchéri un responsable américain sous couvert d'anonymat: "Vont-ils y parvenir en ramenant le calme et la sécurité et de manière professionnelle?"

Depuis la dissolution de la junte en mars 2011, le gouvernement du président Thein Sein a multiplié les réformes, permettant notamment le retour au coeur du jeu politique d'Aung San Suu Kyi, élue députée lors de législatives partielles en 2012.

jkb/mdm/bdx

PLUS:afp