NOUVELLES

Quatrième titre canadien de suite pour Marie-Michèle Gagnon en slalom

27/03/2013 12:13 EDT | Actualisé 26/05/2013 05:12 EDT

WHISTLER, C.-B. - Marie-Michèle Gagnon a remporté sa quatrième couronne nationale de slalom de suite avec une avance de près de trois secondes mardi tandis que le jeune Trevor Philp raflait le titre masculin de slalom géant.

Le vétéran Jean-Philippe Roy faisait de son côté ses adieux lors des Championnats canadiens de ski alpin.

Gagnon, de Lac Etchemin, a enchaîné à sa médaille d’argent en descente et celle d’or en super G, avec une victoire dominante en slalom féminin, méritant du même coup son neuvième titre canadien dans quatre disciplines différentes.

De son côté, Philp, de Calgary, a ajouté à son titre de slalom récolté l’an dernier, celui de slalom géant masculin malgré la perte d’un de ses bâtons en deuxième manche.

Gagnon a été la première coureuse à quitter le portillon de départ en première manche et a produit le meilleur chrono avec une avance de près de deux secondes. Erin Mielzynski, de Guelph, qu’on prévoyait voir offrir une chaude lutte à Gagnon pour le titre de slalom, n’est pas parvenue à compléter sa première manche.

La Québécoise a enchaîné sa superbe première manche d’une puissante seconde manche, également la plus rapide de la journée malgré les conditions de neige molle pour finalement inscrire un temps de deux manches combinées d’une minute et 40,44 secondes. Elle aura la chance d’ajouter une autre médaille mercredi puisqu’elle participera au slalom géant féminin.

En deuxième place, Ève Routhier, de Sherbrooke, a enregistré un temps cumulatif de 1:43,42. Routhier a sauvé sa course de façon spectaculaire à la fin de sa deuxième manche, évitant la sortie de piste en fonçant vers l’arrivée.

Elli Terwiel, de Sun Peaks, en Colombie-Britannique, a fini troisième (1:44,00)

Les adieux de Roy

La course masculine a débuté par la descente d’adieu de Jean-Philippe Roy, de Ste-Flavie. Roy annonçait dernièrement sa retraite du ski de compétition après une longue et brillante carrière.

«Les entraîneurs ont organisé ma présence pour que je parte après le no. 15 afin que les 15 premiers soient au bas de la piste quand je descends», de dire Roy.

«C’était formidable. Je me suis arrêté pour quelques accolades et afin de remercier les entraîneurs. Mon épouse était avec (l’entraîneur) Dusan (Grasic) dans la dernière portion et nous avons skié ensemble jusqu’à l’arrivée. Tous les gars m’ont alors sauté dessus en s’empilant sur moi. Nous avons pris quelques photos et avons eu beaucoup de plaisir.

«Quelle journée fantastique j’ai passé. Je suis plutôt heureux de la façon dont s’est déroulée ma dernière journée. J’ai eu mon lot de blessures et il n’est pas plaisant de finir blessé. Quitter en forme est la plus belle façon de terminer ma carrière. Je suis satisfait de ce que j’ai accompli. Ce n’est pas seulement une question de résultats... Je suis fier de ce que j’ai réalisé pour arriver où je suis aujourd’hui.»

Roy n'était pas officiellement inscrit, Philp a remporté la bataille chez les jeunes grâce à une explosive première manche qui lui a donné une avance de près d’une seconde. Il a offert une solide deuxième manche même s’il a perdu un bâton, récoltant la victoire en un temps de deux manches combinées de 2:19,45.

Phil Brown, de Toronto, espérait dédier un titre de GS à Roy et bien qu’il se soit repris en deuxième manche après avoir décroché le second meilleur chrono de la première manche, il n’a pas été en mesure de réduire l’écart. Il a complété sa journée avec un temps total de 2:20,23.

Tyler Werry, de Calgary, a ajouté une troisième place en slalom géant mardi à sa seconde position obtenue en super G grâce à un temps de 2:21,06.

PLUS:pc