NOUVELLES

Le ministre Bernard Valcourt est chahuté par des autochtones à Winnipeg

27/03/2013 07:17 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

WINNIPEG - Une conférence de presse à propos d'une loi obligeant les Premières Nations à publier des résultats financiers vérifiés et les salaires des chefs a dégénéré en une séance de vifs échanges vocaux.

Alors que le ministre des Affaires autochtones, Bernard Valcourt, et d'autres intervenants tentaient de s'exprimer, à Winnipeg, ils ont été interrompus par des protestataires qui s'opposent à la nouvelle législation.

Les manifestants ont crié et tapé sur des tambours pour enterrer les voix de M. Valcourt et une femme de la Première Nation Peguis qui appuie la loi.

M. Valcourt et les autres participants ont ensuite quitté la conférence de presse et se sont rendus dans une pièce protégée par des gardes.

Le ministre est ressorti par la suite et a déclaré que la Loi sur la transparence financière des Premières Nations serait avantageuse pour les Autochtones.

Pam Palmater du mouvement «Idle No More» dit s'opposer à la loi parce que les informations financières sont déjà disponibles de façon transparente.

PLUS:pc