NOUVELLES

Le Canadien triomphe 6-5 en tirs de barrage, reprend le 1er rang de sa section

27/03/2013 10:56 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

BOSTON - Andrei Markov a créé l'égalité avec neuf secondes à jouer au match et Brendan Gallagher a procuré une victoire de 6-5 au Canadien en étant le seul à marquer en tirs de barrage, mercredi, contre les Bruins de Boston.

Le Tricolore a donc rebondi, 24 heures après avoir encaissé une défaite crève-coeur de 1-0 contre les Penguins de Pittsburgh. Le Canadien présente une fiche de 2-2-1 à ses cinq derniers matchs, et il a repris le premier rang de la section nord-est.

«C'est une victoire de caractère», a dit l'entraîneur-chef Michel Therrien. «C'était pas évident de jouer ce match-là, parce qu'on avait joué la veille. On a bien commencé la rencontre, mais quand les Bruins ont élevé leur jeu d'un cran, on a eu de la misère à suivre leur rythme.

«Ç'a pris beaucoup de caractère pour revenir dans le match, et je pense qu'on a réagi de la bonne manière», a-t-il poursuivi.

Après que les cinq premiers tireurs de chaque équipe eurent été frustrés en fusillade, Gallagher a donné la victoire aux siens en déjouant Tuukka Rask d'un tir des poignets entre les jambières.

«On pratique souvent cet exercise et il (Gallagher) fait quand même très bien, a convenu Therrien. On dirait qu'il ne connaît pas ça la pression, qu'il est juste là pour s'amuser, et je pense que c'était son attitude lorsqu'il s'est présenté en fusillade.»

Michael Ryder, avec deux buts, P.K. Subban, Gallagher et Markov ont marqué pour le Canadien (21-7-5). Tomas Plekanec a complété la rencontre avec trois passes, et Brian Gionta avec deux.

Dougie Hamilton, Brad Marchand, Nathan Horton et Tyler Seguin ont risposté avec un but chacun, tandis que Patrice Bergeron a marqué un but et ajouté deux mentions d'aide à sa fiche pour les Bruins (21-7-4).

Carey Price, qui effectuait un deuxième départ en 24 heures, a cédé quatre fois sur 26 tirs. Il a cédé son poste à Peter Budaj au début de la troisième période, et le Slovaque a concédé un but supplémentaire sur 15 lancers. Rask a encaissé la défaite en dépit de ses 23 arrêts en 65 minutes de jeu.

«On a laissé Carey à lui-même et pour changer l'allure du match j'ai décidé d'apporter le changement, et ç'a porté fruit», a dit Therrien. «Budaj a fait de gros arrêts en troisième période, et il a fait en sorte de redonner de la vie à l'équipe avec le résultat qu'on connaît.»

Sur les chapeaux de roue

À l'image du match de la veille contre les Penguins, le Canadien a entamé la rencontre sur les chapeaux de roue contre les Bruins.

Il a d'ailleurs frappé à la porte à quelques reprises avant que Plekanec ne contourne le filet des Bruins pour remettre le disque à Ryder, seul dans l'enclave. Le meilleur marqueur du Tricolore n'a pas hésité et a décoché un tir des poignets vif qui a déjoué Rask entre les jambières, à 4:15.

Le Canadien est revenu à la charge dès la troisième minute de jeu de la deuxième période. Alex Galchenyuk a attiré les joueurs des Bruins vers lui avant de refiler le disque à Subban, à la ligne bleue, qui a effectué un puissant lancer frappé au-dessus du bouclier de Rask pour son 10e but de la saison.

Quatre buts sans riposte en 2e

Mais les Bruins ne luttent pas pour le premier rang de leur section sans raison, et ils ont sorti leurs griffes à peine 40 secondes plus tard.

Hamilton a d'abord rétréci l'écart à 2-1 en profitant de la confusion en zone défensive du Canadien, puis Marchand, oublié seul devant le filet du CH, a créé l'égalité à 7:23 en frappant la rondelle au vol derrière Price.

Les hommes de Claude Julien ont pris leur première avance du match en avantage numérique à 17:01, lorsque Bergeron a sauté sur un retour de lancer qu'il a facilement redirigé dans une cage abandonnée.

Le tsunami s'est poursuivi 30 secondes plus tard, lorsque Horton a porté la marque à 4-2 en complétant un brillant jeu de passes en compagnie de David Krejci.

Les Bruins ont carrément dominé la deuxième période, comme en témoignent leurs 17 tirs au but, contre seulement cinq pour le Canadien. Ç'a aussi sonné le glas pour Price, qui a cédé sa place à Budaj au début de la troisième période.

Ryder s'est chargé de rétrécir l'écart en 4-3 en enfilant son deuxième but de la rencontre à 3:58 du troisième tiers, mais Seguin a redonné une avance de deux buts aux Bruins en déjouant Budaj d'un tir du revers, alors qu'il restait huit minutes à faire au match.

Gallagher a ensuite porté la marque à 5-4 en récupérant son propre retour de lancer 28 secondes plus tard, puis Markov a mis la table pour la prolongation.

PLUS:pc