NOUVELLES

La pauvreté recule à Montréal, mais les revenus stagnent

27/03/2013 08:46 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

Une nouvelle recherche fait état d'un recul de la pauvreté à Montréal, mais souligne que le budget des familles demeure plombé par la stagnation des revenus et l'augmentation du coût de la vie.

Les organisations Vision Mondiale et Citoyens pour une politique juste ont publié mercredi un rapport commun qui trace un portrait détaillé de la pauvreté dans cinq villes canadiennes.

Ce rapport fait ressortir des défis de taille à relever à Montréal, qui affiche un des taux de pauvreté les plus élevés au pays.

On souligne qu'un Montréalais sur 10 vit de l'aide sociale et que le nombre de personnes qui font appel à des banques alimentaires augmente chaque année depuis la récession de 2008-2009.

Le rapport estime toutefois que le Plan d'action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale du Québec a changé les choses en améliorant le revenu des familles et en réduisant l'écart entre les riches et les pauvres.

Il souligne aussi que la situation économique des parents seuls s'est considérablement améliorée.

Cette amélioration est expliquée par le fait que les mères seules ont tendance à être plus âgées et à posséder un niveau de scolarisation et d'emploi plus élevé qu'auparavant.

PLUS:rc