NOUVELLES

Guerre de Bosnie: deux Serbes bosniaques condamnés pour meurtre et torture

27/03/2013 03:05 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

LA HAYE, Pays-Bas - Deux anciens hauts responsables bosniaques de Serbie ont été condamnés mercredi à 22 ans de prison par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie pour les rôles qu'ils ont joué dans les meurtres, la torture et les persécutions des musulmans et des Croates pendant la guerre qui a fait rage entre 1992 et 1995 en Bosnie-Herzégovine.

Les procureurs espéraient obtenir des peines d'emprisonnement à perpétuité pour Mico Stanisic, ex-ministre de l'Intérieur des Serbes de Bosnie, et Stojan Zupljanin, ancien haut responsable des forces de sécurité en charge de la police.

Ils avaient accusés les deux hommes d'avoir fomenté un complot criminel avec le président de la République serbe de Bosnie, Radovan Karadzic, et son chef militaire, le général Ratko Mladic, afin de chasser les musulmans se trouvant dans ce qu'ils considéraient comme un territoire serbe en Bosnie.

Le juge Burton Hall a déclaré que les deux individus étaient en position d'empêcher ces crimes ou de sévir auprès de ceux qui les perpétraient, ce que ni l'un ni l'autre n'a fait, alors que les policiers serbes et les groupes paramilitaires lançaient, en 1992, une campagne meurtrière contre les non-Serbes pendant l'éclatement de la Yougoslavie.

Le magistrat a affirmé que les coaccusés avaient «contribué de façon significative au plan visant à chasser les musulmans bosniaques et les Croates bosniaques du territoire de l'État serbe projeté».

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie a formellement accusé 161 personnes pour le rôle qu'ils ont joué dans les atrocités survenues en ex-Yougoslavie. Le conflit, qui a débuté en 1991 et duré une décennie, a fait plus de 100 000 victimes.

PLUS:pc