NOUVELLES

Fongo a annoncé a fait une offre dans l'espoir de mettre la main sur Wind Mobile

27/03/2013 02:41 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT

WATERLOO, Ont. - Le fournisseur de services de télécommunications sans fil Fongo a annoncé mercredi avoir fait une offre dans l'espoir de mettre la main sur Wind Mobile.

L'entreprise de Waterloo, en Ontario, a indiqué que son offre d'achat était de 1 $ et d'une participation de 49 pour cent dans Fongo.

Fongo compte conserver la majorité des employés de Wind, mais a l'intention de revoir de nombreux aspects de ses activités.

Depuis février 2012, plus de 250 000 Canadiens se sont abonnés au service gratuit de téléphonie sans fil de Fongo via une application. Fongo tire ses revenus de la publicité et de services comme la messagerie vocale visuelle.

Le petit fournisseur Wind Mobile, faisant partie de la vague des nouvelles entreprises ayant accru la concurrence au sein du secteur de la téléphonie sans fil, a été lancé en 2009 par son fondateur, Anthony Lacavera, avec le soutien financier de Naguib Sawiris, un acteur du secteur égyptien des télécommunications.

Wind Mobile a été mis en vente par son propriétaire hollandais, VimpelCom. MM. Lacavera et Sawiris auraient aussi soumis une offre afin de racheter le fournisseur de Toronto.

Wind Mobile a récemment indiqué compter 600 000 abonnés à son réseau à Toronto et dans le sud de l'Ontario, à Ottawa, Calgary, Edmonton et Vancouver.

Rogers (TSX:RCI.B), Bell (TSX:BCE) et Telus (TSX:T), les trois plus importantes entreprises de l'industrie, totalisent plus de 24 millions d'abonnés à leurs services de téléphonie sans fil.

PLUS:pc