NOUVELLES

Le géant de l'ingénierie SNC-Lavalin obtient un contrat en mer du Nord

27/03/2013 06:07 EDT | Actualisé 27/05/2013 05:12 EDT
AP
The offices of SNC Lavalin are seen Monday, March 26, 2012 in Montreal. SNC-Lavalin says chief executive officer Pierre Duhaime has resigned amid allegations he overruled top executives in approving questionable payments that breached the company's code of ethics. (AP Photo/The Canadian Press, Ryan Remiorz)

MONTRÉAL - SNC-Lavalin (TSX:SNC) a annoncé mercredi avoir obtenu de la société HFG Engineering Europe (HFGE) un contrat de conception détaillée du treillis pour l'exploitation extracôtière du champ Gina Krog de Statoil, en mer du Nord.

La valeur de l'entente n'a pas été rendue publique.

La société montréalaise a indiqué qu'elle ferait équipe avec HFGE dans le cadre du projet de plateforme, celle-ci devant entrer en service au premier trimestre de 2017.

L'ingénierie du treillis métallique d'environ 16 000 tonnes posé depuis une barge sera réalisée conjointement par SNC-Lavalin et HFGE.

Le vice-président principal et directeur général de SNC-Lavalin UK, Hafez Aghili, a rappelé que l'entreprise avait travaillé avec HFGE à la conception du treillis de Valemon pour Statoil, ajoutant être «heureux d'avoir l'occasion de les seconder de nouveau».

Le champ Gina Krog, qui recèle du pétrole, du gaz et des condensats, sera exploité au moyen d'une plateforme fixe rattachée au champ Sleipner pour l'exportation du gaz. Le pétrole sera chargé sur des pétroliers-navettes.